L'ONG ASDERA à GROUNDWORK ( AFRIQUE DU SUD)

Eric Stéphane Ehouman

#ONG_ASDERA A LA #4eme #CONFERENCE #ANNUELLE_DE_L'#ORGANISATION #GROUNDWORK.
#AFRIQUE_DU_SUD
#26 AU 30 AOUT 2022.




L’ONG ASDERA a été invitée à participer à la 4ème Conférence Annuelle de l’Organisation GroundWork à l’hôtel Blue Waters, à Durban, Afrique du Sud, du 26 au 30 Août 2022. GroundWork est une institution dont le siège est en Afrique du Sud qui a pour objectif de rechercher des solutions pour un monde plus sûr au niveau de la liberté des peuples, de leurs droits environnementaux et de la Justice en général.

Plus d’une Trentaine D’ONGs ont été reçues au sein de l’Hôtel Blue Waters, afin de faire l’analyse et l’évaluation des activités menées au sein des pays représentés.

Mrs Lorraine Chiponda a dirigé les débats, en tant que Coordonnatrice du Réseau Africain du Charbon, sous la supervision de Mr Bobby Peek, Dirigeant de Gro


undWork. Une revue historique des activités de GroundWork a été présentée. Le 26 Aout 2022, 1er jour de la conférence était dédié aux réalités de l’Exploitation Gazière en Afrique et dans le Monde. Puis, du 27 au 30 Aout 2022 ont porté sur les réalités de l’Exploitation Charbonnière en Afrique et dans le Monde. La non


effectivité des résolutions prises au sein des Protocoles des Nations Unies relatifs au Changement Climatique et à la réduction des Gazs à effet de serre par les Pays restent un problème difficile à résoudre. De plus, le retour aux énergies fossiles lié à l’impact de la guerre en Ukraine par les pays développés, a un impact sur l’environnement.

Durant la Conférence, les thèmes suivants ont été abordés : Le renforcement de capacité des activistes par la mise en place de l’Ecole de Justice Environnementale, La formation des ac


tivistes francophone, les expériences vécues par les membres du réseau, le soutien financier des activistes au niveau des pays, Les énergies renouvelables, les voies juridiques pour un meilleur impact au niveau environnemental, les techniques de campagne et de plaidoyer, la participation à la COP 27, le rapprochement avec les autorités gouvernementales, le renforcement de capacités au niveau des minorités.

Des discussions stratégiques ont permis de consolider les axes de développement futurs de GroundWork au sein d’un réseau plus forts dans les pays, et un renforcement de la présence de l’Afrique Francophone, dont le représentant au niveau du comité de pilotage est Mme Adhepeau Mireille, Secrétaire General de L’ONG ASDERA.



GroundWork a insisté sur le besoin de se rapprocher des gouvernements et des institutions des Nations Unies pour une meilleure application des directives environnementales prônées par les lois environnementales.