Mission de L'ONG ASDERA dans la ville de SAN-PEDRO.

Eric Stéphane Ehouman

Mission de sensibilisation sur les centrales à charbon et les énergies renouvelables dans la ville de San-Pedro.

Trois membres de l’Organisation Non Gouvernementale ASDERA (Association pour la sensibilisation sur le développement rural et les énergies renouvelables en Afrique) ont été déployés sur le terrain de San-Pedro. Il s’agissait , du chargé des Relations avec les Directions et Services nationaux et du trésorier du groupe. C’est du 17 au 19 mars 2022 que s’est tenue cette mission de sensibilisation sur les centrales à charbon et les énergies renouvelables dans la ville de San-Pedro. Cette activité s’est déroulée dans le compte de réseau charbonnier africain (African. Coal Network) financée par GLOBAL GREENGRANTS FUND ayant pour objectif de réduire au minimum l’émission de gaz à effet de serre imputée aux centrales à charbon. Cette mission avait pour objectif général de sensibiliser la population de cette ville sur les impacts socio-environnementaux, et sanitaires liés à l'utilisation de centrales thermiques à charbon, potentiels du projet de construction de la centrale à charbon de San-Pedro. Il revenait à: -Communiquer sur les enjeux énergétiques et climatiques actuelle en Côte d’Ivoire; - Informer sur les impacts socio-environnementaux (santé) et climatiques des différentes sources d’énergie (fossiles et renouvelables); - Présenter à la population les problèmes de santé et environnementaux imputés à l'utilisation de centrale thermique à charbon ; - Communiquer sur l'importance de s'engager pour une transition énergétique équitable pour l'action climatique . - Sensibiliser sur les énergies qui pouvaient accélérer les atteintes des objectifs du développement durable et de l'accord de Paris. Initialement, la population cible était les représentants des communautés locales aux environs du site potentiel du projet, des autorités et les décideurs politiques de ladite région. Mais, Après consultations des différentes organisations de la société civile militantes des causes de l’environnement en Côte d’Ivoire, il a été notifié que l’association JVE (Jeune Volontaire pour l’Environnement) et 350-Côte d’ivoire s'étaient déjà penchées à ce groupe cible. C’est alors que les projecteurs se sont tournés vers les décideurs de demain (élèves et étudiants) précisément: ceux du Collège Djoble Cyprien qui, environ 100 ainsi que leurs enseignants ont réservé un accueil chaleureux et sont restés soumis à cet enseignement qu'ont prodigué notre équipe. Cette activité s’est déroulée dans l’ensemble à merveille… C’est avec grande satisfaction que notre équipe regagne la ville d’Abidjan.